Hommage à Pierre TRUCHE

1er novembre 1929 - 21 mars 2020

Procureur général au Procès de Klaus BARBIE en 1987
Procureur général près la Cour de Cassation (1992-1996)
Premier Président de la Cour de Cassation (1996-1999).

Décès de l'ancien magistrat Pierre Truche

Grande figure de la magistrature, célèbre pour avoir requis au procès de Klaus Barbie (*), fidèle soutien de notre Chaire Unesco (et grand contributeur à ses activités scientifiques depuis sa création en 2007), l'ancien procureur et avocat général Pierre Truche est décédé le 21 mars 2020 à Lyon des suites d'un cancer.

La Chaire Unesco « Mémoire, Cultures et Interculturalité » lui a consacré un colloque international d'hommage académique sur le thème : « Les stratégies de prévention et de répression du crime de génocide et leur opérationnalité en question » (Lyon, 6 décembre 2018).

C’était à l’occasion du 70è anniversaire de l’adoption de la Convention des Nations Unies sur la prévention et la répression du crime de génocide.

Que le combat qu'il a mené tout au long de sa vie (avec conviction, professionnalisme et une rare détermination !) pour un Monde plus juste, continue de porter ses fruits.

Et à ce titre, il nous revient désormais à nous toutes et tous qui nous reconnaissons dans son combat pour la justice, de poursuivre son œuvre.

Que sa mémoire demeure éternelle...

(*) Klaus Barbie est l'ancien chef de la Gestapo de la région lyonnaise. Lors de son procès en 1987 par la cour d’assises du Rhône, l'ancien nazi a été reconnu coupable de dix-sept crimes contre l’humanité. Pierre Truche avait requis et obtenu contre lui, une condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité.

Allocution hommage académique à Pierre Truche

Prononcée par le Titulaire de la Chaire UNESCO

A l’ouverture du colloque international sur le thème :
« Les stratégies de prévention et de répression du crime de génocide et leur opérationnalité en question ». Lyon, 6 décembre 2018

A l’occasion du 70è anniversaire de l’adoption de la Convention des Nations Unies sur la prévention et la répression du crime de génocide.

télécharger