Continuité pédagogique et confinement I

À l’heure où tous les français s’organisent pour faire face aux contraintes liées au confinement, le personnel et les équipes pédagogiques de notre université n’ont qu’un seul leitmotiv : assurer la continuité des enseignements et proposer un maximum de cours en ligne aux étudiants des différents Instituts, Écoles et Facultés de l’UCLy.

L'activité continue !

Tous les enseignants, enseignants-chercheurs et services de l'UCLy sont mobilisés pour assurer la continuité pédagogique permettant de remplacer les enseignements présentiels par des cours et activités à distance.

L’UCLy a été capable de réagir très vite et de démultiplier les moyens habituellement disponibles malgré quelques hésitations et difficultés, notamment liées à la saturation du réseau mondial.

Une équipe est plus particulièrement à la manœuvre au côté de l’équipe rectorale, de l’ensemble des directeurs, des enseignants ou des informaticiens : CAP’EA… Cinq lettres d’un acronyme bien connu des enseignants de l’UCLy pour Centre d’Appui à la Pédagogie Enseigner Apprendre… et surtout des hommes et des femmes qui sont en première ligne aujourd’hui pour assurer l’interface entre les demandes des professeurs relayant eux-mêmes celles des étudiants, et le service informatique.

Remettre de la présence dans la distance

Au sein de l’UCLy, le cœur de notre dispositif est la plateforme pédagogique MOODLE, grâce à laquelle les enseignants peuvent communiquer avec leurs étudiants et y intégrer des ressources, des documents sous plusieurs formes : Screencast(*), tutoriels, PowerPoint, PDFs, documents Word... Chaque étudiant peut retrouver sa "classe virtuelle" sur cette plateforme qui met également à disposition des systèmes de tchats, forums et annonces pour une meilleure communication entre eux.

Pierrick RIBO, Responsable Pédagogique et Numérique au sein du service de CAP’EA, explique que « MOODLE est le cœur des outils de communication entre les enseignants et les étudiants. Cet outil d’apprentissage permet de remettre de la présence dans la distance. Les enseignants sont alors davantage des conseillers, des médiateurs plutôt que de "simples détenteurs d’un savoir". » Pierrick coordonne et soutient l’action globale de ce dispositif. Véritable relais entre les enseignants et les équipes supports, il s’assure que chacun possède les moyens techniques et relationnels ainsi que la formation adéquate pour épauler les étudiants.

(*) Le Screencast est un enregistrement vidéo numérique de l'affichage de l’écran (généralement un PowerPoint), accompagné de commentaires enregistrés via un microphone.



Plateforme Moodle

Techniquement, comment se passe un cours à distance ?

Aujourd’hui, chaque enseignant a dû repenser son ingénierie et sa pédagogie, afin de rendre l’étudiant acteur de son enseignement et faciliter son autonomie.

Les étudiants ont tous reçu des codes et identifiants pour se connecter à la plateforme MOODLE. Ils le font dans la majorité des cas aux heures habituelles de cours. Les enseignants leur ont envoyé en amont du travail à la maison, par mail, par les outils de MOODLE, ou par Yammer (réseau social)… La démultiplication des canaux est utilisée pour relayer au mieux les consignes pédagogiques.

Plusieurs enseignants en profitent pour multiplier les "classes inversées". Le principe est simple. Les étudiants doivent d’abord étudier les ressources en ligne (en général des textes et des vidéos) puis posent leurs questions pendant le cours par le biais de l'outil de classe virtuelle Lifesize. L’enseignant utilise alors son temps en "présentiel", face caméra afin d’aider les étudiants à tout assimiler, et à répondre à leurs éventuelles questions. Cette approche pédagogique très utilisée dans les pays anglo-saxons inverse la nature des activités d’apprentissage. D’ailleurs, elle surprend souvent nos étudiants qui partent en séjour académique à l’étranger. Elle impose de préparer le cours, d’être davantage acteurs de leur propre enseignement et non de le prendre en dictée.

Classe inversée Pierrick RIBO

L’évaluation des enseignements en distanciel 

Les enseignements à distance impliquent également d’adapter les méthodes d’évaluation. Certains se font à l’oral lors de visioconférences, par des QCM (Questions à Choix Multiples) disponibles en ligne pendant un temps limité et par les traditionnels travaux à renvoyer aux enseignants… Par ailleurs, les responsables d’années sont en contact régulier avec les étudiants, que ce soit par mail ou par téléphone… La volonté de l’UCLy de privilégier des promotions limitées, à taille humaine, est d’autant plus pertinente dans les circonstances actuelles qu’elle permet d’assurer un suivi individuel et personnalisé.

Reste l’épineuse question des travaux pratiques dans certaines de nos formations scientifiques (ESTBB, ESQESE, IFTLM). Là encore, les enseignants innovent et proposent des activités de remplacement, dans la mesure du possible.

Cette période particulière sera bien évidemment prise en compte lors des évaluations de fin de semestre. Dans un prochain article, Monsieur Marc Ollivier, premier vice-recteur chargé de la formation et de la vie académique, aura l’occasion d’éclaircir la question des partiels de fin d’année (dont le calendrier et les modalités dépendent beaucoup des universités publiques avec lesquelles l’UCLy est conventionnée).

L'occasion d'un grand bond en avant

Paradoxalement, au niveau de la formation et de l’Enseignement Supérieur, les retombées devraient être plutôt positives. Chaque crise est aussi une opportunité qui, dans ce cas précis, va développer la culture numérique. Cette période est très riche d’enseignements. C’est un accélérateur de changement, un catalyseur d’idées qui pousse chacun à se poser les bonnes questions, et permet de renforcer les usages des « pédagogies actives », intégrant le numérique.

Une situation de crise qui révèle le meilleur de chacun

Pierrick RIBO remarque qu’« humainement c’est un moment intéressant à vivre. Beaucoup d’enseignants partagent leurs contenus et se mobilisent pour aider les étudiants. De nouveaux liens se créent malgré la distance. Au-delà des contenus mis à disposition par l’UCLy, nous incitons les enseignants à s’appuyer sur un site tel que celui de la DGESIP (Direction Générale de l'Enseignement Supérieur et de l'Insertion Professionnelle), ou à solliciter d'autres ressources pédagogiques pertinentes pour compléter leurs enseignements. Par exemple, auprès de notre bibliothèque universitaire très mobilisée sur ce sujet où à partir des MOOCS (Massive Open Online Courses) disponibles sur la plateforme France Université Numérique.»  

Pierrick RIBO note également que « pour certains enseignants, bien que la prise en main de l’outil soit parfois difficile, toute l’équipe de CAP’EA est là pour faciliter l’organisation logistique et technique pour eux. »

D’autres innovations verront le jour dans les prochains mois grâce au soutien des entreprises qui participent à notre campagne de mécénat, qui a en effet permis de financer plusieurs projets numériques aujourd’hui essentiels à notre continuité pédagogique.

Dans ces circonstances, l’UCLy remercie tout particulièrement ses enseignants, enseignants chercheurs, son service informatique, CAP’EA et toutes les personnes qui contribuent par leur immense mobilisation et leur forte implication, à aider nos étudiants à traverser cette période difficile.

CAP’EA, un trio au service de la Pédagogie à l’UCLy

Depuis 3 ans, CAP’EA a mis en place un groupe transversal dont les membres ont pour mission d’être des acteurs de terrain et des supports pour leurs unités. Ce sont les référents TICE (Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement). Ils sont là pour être une courroie de transmission entre leurs équipes et la cellule support CAP'EA. En plus d'assurer un support technique de premier niveau sur Moodle, ils répondent pleinement à la problématique et aux besoins d’accompagnement des usages. Ce groupe d’une vingtaine de personnes sert de relais de communication auprès des enseignants de leur pôle.

Leur équipe est composée de trois personnes :

  • Pierrick RIBO, Responsable Pédagogie et Numérique, Ingénierie Pédagogique et Multimédias
  • Franck BERTUCAT, Chargé de mission Pédagogie Universitaire, Dr en Sciences de l’Éducation
  • Lauriane PIRODON, Assistante Ingénieure Pédagogique et Multimédias.

Après s’être attachées à développer une forme de « cordon ombilical numérique » entre les étudiants et leurs enseignants, les équipes de CAP’EA vont progressivement proposer aux enseignants d’autres innovations et formations pouvant servir leurs pratiques pédagogiques et aider au mieux les étudiants à en tirer profit.

Consulter le site dédié de CAP'EA : https://capea.ucly.fr/

capea

****

Retrouvez, dans de prochains articles, le dispositif de continuité pédagogique vu à la loupe, dans nos Instituts, Écoles et Facultés.