Objectifs de la Chaire UNESCO « Mémoire, cultures et interculturalité »

Publié le 3 mars 2009 Mis à jour le 19 avril 2016

La Chaire développe ses activités en direction de la formation académique et de la recherche. Ses travaux sont mis à la disposition du public par le biais de publications et de conférences.

Elle a pour objectif principal d'engager une réflexion historique et anthropologique sur les fondements et le processus de l'interculturalité, avec un accent particulier sur la place et l'évolution des cultures à l'heure de la mondialisation (art. 2 de l'Accord entre l'UNESCO et l'UCLy).

Elle a aussi pour objectif de promouvoir un système intégré d'activités de recherche, de formation dans le domaine de la mémoire, des cultures et de l'interculturalité. Elle facilite la collaboration entre chercheurs de haut niveau, professeurs de renommée internationale de l'Université et des institutions d'enseignement supérieur de France, d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Amérique Centrale, d'Amérique du Sud, d'Afrique, d'Asie, du Proche et Moyen Orient et d'autres régions du monde (art. 2 de l'Accord).

La formation académique

L'Institut  des droits de l'homme de l'Université Catholique de Lyon, qui est pratiquement le support de la Chaire, propose une formation de type Master (Master 1, Master 2 Professionnel et Master 2 Recherche) et des études doctorales par le biais de cours magistraux, de séminaires et de conférences. Il s'agit d'une formation spécialisée  et pluridisciplinaire où les étudiants suivent des enseignements qui relèvent aussi bien des matières juridiques fondamentales en matière de droits de l'homme que des matières situées dans des champs connexes tels que les sciences politiques, la géopolitique, la philosophie, l'anthropologie, l'éthique, etc. L'objectif de ces enseignements est de permettre aux étudiants d'intégrer  de manière  approfondie les problématiques liées à l'interculturalité et à l'universalité  dans le cadre de leur cursus universitaire.   La formation est ouverte à d'autres unités de l'UCLy. Des liens institutionnels sont déjà tissés et des cours labellisés avec la Faculté de droit, l'Ecole supérieure de traduction et de relations internationales (ESTRI) et l'Institut des sciences de la famille (ISF).
 

La recherche

Elle se nourrit des contributions des membres de l'équipe de la Chaire notamment des rencontres régulières en France et à l'étranger (Allemagne, Autriche, Tunisie, Irak, Cameroun, Québec...),  de collaborations avec les différents membres du réseau travaillant sur des thématiques similaires et des travaux des  étudiants inscrits en  Doctorat. Ces rencontres donnent lieu souvent à des publications.

Publications

Elles prennent notamment la forme de la revue Études interculturelles. L'approche thématique se fait forcément sur une base interdisciplinaire et la conception de cette publication met à contribution non seulement les membres de l'équipe de la Chaire elle-même, mais aussi d'autres spécialistes de l'UCLy, ceux issus du réseau et des universités en France et à l'étranger, dans une approche de partenariat  entre le Nord et le Sud.  

D'autre part, des membres de l'équipe de la Chaire contribuent par leurs productions intellectuelles à des publications externes comme Diogène, la Revue trimestrielle des droits de l'homme et la Revue Aspects.